Le village date vraisemblablement de l'époque Gallo-Romaine. Il s'agirait du domaine de SOSIUS. Nom d'origine : SOSIACUS

Carte de Cassini de Soizy-aux-bois


La carte Cassini a été dressée à la demande du Roi Louis XV.

Elle est la plus ancienne des cartes de l'ensemble de la France à l'échelle topographique. Ce travail considérable a été l'oeuvre d'une véritable dynastie de scientifiques: "Les Cassini". On ne compte pas moins de 180 cartes au 1/86400 ième qui ont été dessinées à la plume sur une période de 65 ans (de 1750 à 1815).

La genèse de cette magistrale réalisation est due à Jacques Cassini (1677-1756) qui se spécialisa sur les aspects concernant la représentation du globe terrestre. Il est le fondateur de la cartographie topographique et fut anobli par le Roi au titre de "Seigneur de Thurry".

C'est à son fils, César-François Cassini de Thurry (1714-1784) que l'on doit la réalisation proprement dite de la première carte de France. Il réalisa d'abord la carte des Flandres en 1747. Ce travail impressionna Louis XV qui lui confia le relevé de l'ensemble du royaume.

Jacques Dominique Cassini de Thurry (1748 - 1840) acheva la réalisation de la carte. Ce n'est guère qu'au XIXème siècle que la carte d'état major au 80 000 ième s'y substitua.

Cette carte provient du site de la Bibliothèque Nationale de France et est "libre de droits".

 

L'évolution du village

 

Le nombre d'habitants a fortement évolué. Leur nombre était de 198 habitants en 1793, 176 en 1896, 136 habitants en 1990 et enfin 195 aujourd'hui.  

Le village était composé, comme de nombreux villages à l'époque, de nombreuse fermes agricoles avec des animaux. Il y avait un maréchal ferrant, plusieurs lavoirs, deux cafés.  Le village possédait une briquetterie qui emploiyait beaucoup de personnes et permettait la fabrication de tuiles. 

Le village a son propre château situé au centre du village près du Pré de la cloche, initialement nommé le Pré aux vaches. 

 

Le Gros Chêne

 

Derrière le village, en direction de la Villeneuve-les-Charleville, trône un majestueux chêne. Il est identifié sur la Carte d'Etat Major. 

Ce chêne a plus de 300 ans et fait plus de 4 mètres de circonférence au niveau du tronc. 

le gros chêne

 

Le Monument du Centenaire

 

La commune de Soizy-aux-Bois, citée à l'ordre de l'armée en 1921, supporta, dès les premiers jours de la Bataille de la Marne, les rigueurs de l'invasion ennemie et les combats conduits notamment par la division marocaine et le 77e régiment d'infanterie à Mondement. A ce titre, notre village situé près des Marais de Saint-Gond porte en lui une mémoire et une histoire très riches, tant sur les faits militaires de la Première Bataille de la Marne que sur l'implication des civils pendant la Grande Guerre. 

Le Conseil Municipal en 2014 a décidé de réaliser sur ses fonds propre un mémorial pour commémorer le centenaire de la Grande Guerre. Ce monument érigé à Soizy-aux-Bois, à proximité de la Mairie, représente un signe de paix et un signal fort de l'étroite collaboration franco-allemande et d'une Europe moderne. L'artiste-sculpteur Patrice Alexandre a réalisé ce monument, un casque français et un casque allemand en fonte de fer modelés sur un socle de pierres provenant d'Allemagne et de France. La pierre de la ville martyre de Reims et celle de la ville détruite de Dresde en 1945.

monument portant un casque français et un casque allemand

 

Le patrimoine humain

 

Grâce à la participation de l'association la DINA, Diminuer l'isolement de nos aînés, nous possèdons le témoignage de nos ainés qui racontent la vie d'hier à Soizy-aux-Bois.